Contactez-nous !

 

Vous avez une bonne plume ?

Vous êtes un artiste, une maison d'édition, un label, un centre d'arts ?

Nous sommes toute ouïe !

438-794-0117

Inside & Somewhere Else

Blog artistique

beaver-skull-macro.jpg

Actualités

 Charles Sagalane :La lecture du moment et Un compagnon de route.

nelson mederik

goa.jpg

60-6.  La lecture du moment

Au moment du départ, fin novembre, c'était la dernière chance pour le Musée de l'Innocence. Depuis le printemps, ce costaud roman de 800 pages étalait sa large tranche sur la tablette de ma bibliothèque réservée aux derniers achats. Je me l'avais procuré sur le conseil d'un ami, chose que je fais rarement - soit mes lectures inactuelles rebutent mes amis lecteurs à se risquer d'une suggestion, soit leurs coups de cœur littéraires trouvent peu d'écho auprès de mes envies éclectiques.  

60-7.   Un compagnon de route.

Au premier soir de notre arrivée à Mumbai, j'avais entamé une bonne centaine de pages du Musée de l'Innocence. Nous avions convenu d'un rendez-vous avec Frédérick Lavoie et son épouse Zeenat Nagree, dans le petit restaurant kéralais jouxtant notre hôtel. Au fil de la conversation, des suggestions et des retrouvailles, je mentionnai à Frédérick que le gros roman dans lequel j'étais plongé allait me plaire. 

Pour lire les extraits complets, c'est par ici. 

Klô Pelpingpong lance du popcorn: un spectacle au Club Soda

nelson mederik

22159222_1931710766858305_3292938193048961024_n.jpg

Pour cette dernière date de 2017, Klô a invité en première partie le sommet de l’absurde: un homme est arrivé sur scène avec son Nintendo DS et une bière dans les mains. Il a demandé à la foule incrédule si on voulait écouter ses compositions sur sa console avant de cliquer sur play. Des sons 8 bits bien gras ont commencé à jouer des haut-parleurs et nous ont bien fait rire. L’artiste invité a commencé à se promener au parterre tout en changeant parfois la pièce qui sortait de sa console. En résumé, son numéro de 10 minutes comportait un melon d’eau, un homme déguisé en Aladin, et une bière gratuite. Ce n’est pas à quoi on s’attend pour une première partie, mais étant à un spectacle de Klô Pelgag, cela n’a surpris personne. Ce fut bien ludique et a détendu l’atmosphère. 

Pour lire l'article complet c'est juste ici. 

Charles Sagalane: 60-4 Un carnet sur l'Inde, encore?

nelson mederik

IMG_1523.jpg

Je me retrouve rarement sur des pistes reprises. J'hésite à poser mes valises auprès de splendeurs apprivoisées. Il y a tant à voir! Certains pays - qui ont pour la plupart l'ampleur de continents - échappent à cette règle. Mes carnets s'y plaisent, ils y prospèrent à vue d'œil et en reviennent toujours le ventre plein. L'Inde fait partie de ces contrées-là.

Pour lire les extraits 4 et 5, c'est juste ici ! 

Journaux créatifs; Charles Sagalane

nelson mederik

FullSizeRender (7).jpg

60-1   Prologue

Je convie ici les lecteurs à l'aventure de mes carnets. À partir du soixantième d'entre eux, que je remplis en Inde, je dévoilerai les coulisses de mon écriture à l'invitation de ce blogue. Une mise en narration, pourrait-on dire, de l'amas de notes, réflexions, images, citations et croquis que je recueille au quotidien.

Pour découvrir son univers et son carnet, c'est ici. 

 

Anamorphose(s), George Rousse

nelson mederik

B9713186646Z.1_20170914212713_000G5P9PL3T1.2-0.jpg

Photographe et plasticien de renom, il y crée de toutes pièces sur le mode de l’anamorphose une situation plastique, dessinée, peinte ou construite dans l’espace.

Il investit l’ancienne Banque de France de Lens (du 16 septembre au 30 décembre 2017) pour y créer deux oeuvres in situ qui viennent modifier l’architecture existante du bâtiment.

Pour découvrir la suite, c'est ici. 

 

From Inside, journaux créatifs: Melsa

nelson mederik

23423555_10154981918122031_2049059031_o.jpg

Album intime de mots, d’écrits absurdes sous forme de poème.

Avant de peindre, j’écrivais. Je n’écris plus, mais je me relis, toujours. J’y puise régulièrement mes recherches pour en trouver les titres qui définiront mes tableaux.
J’ai toujours ressenti le besoin viscéral de créer, comme une soiffe infini. C’est avec la technique de l’écriture spontanée que j’arrivais à me rassasier, à m’inspirer.

Pour lire la suite, c'est ici. 

From Inside, creative journal: Poetic Jerry

nelson mederik

18301836_1316406035111056_7750280903335935609_n.jpg

Jerry Alexandre has dedicated his adult life to writing. As a poet, short story writer, playwright, novelist, composer/lyricist, producer, stage actor, spoken word performer, English teacher, essayist, children book writer, radio commentator, newspaper journalist, political and social activist, he left Montreal to teach English in South Korea in 2006.

To read its here. 

From Inside, journaux créatifs: Marianne Pon-Layus

nelson mederik

23112895_10213187265650270_561062656_o.jpg

Mon année canadienne 


Au cours de l'année 2018, je vais exposer en solo au Manitoba et au Yukon. Je désire garder des traces visuelles et écrites de mon processus de création.

En examinant les différentes étapes de réalisation de ce projet, on aura accès aux différentes erreurs et tâtonnements qui sont généralement dissimulés.

Pour lire la suite, c'est ici. 

From Inside, journaux créatifs: Steve Poutré

nelson mederik

montage_corpsflottants+1.jpg

CORPS FLOTTANTS, textes : Amélie Prévost / Illustrations et mise en page : Steve Poutré

Une des premières questions qu'Amélie m'a posée lorsqu'elle m'a proposé de collaborer avec elle sur ce projet a été : As-tu des corps flottants dans les yeux? Ça m'a étonné parce que, en effet, j'ai depuis longtemps plusieurs masses étranges qui me flottent dans les globes oculaires. Pour ne pas virer fou, j'essaye de faire comme s'ils n'existaient pas, mais dès que je regarde un grand mur blanc ils me ressautent en pleine face. 

Pour lire la suite, c'est ici. 

L'oeuvre de vie de Caroline Dahyot

nelson mederik

caroline poupee 7.jpg

J'ai eu mon premier contact avec cette multi artiste plasticienne alors que je découvrais ses créations sonores musicales... pour être ensuite totalement aspirée dans son univers! Je suis follement tombée en admiration avec les œuvres et l'univers de Caroline Dahyot. Je vous invite à un survol de ce qu'elle propose comme alter-réalité, sa réalité, univers que l'on quitte difficilement.

Je vous y invite par ici

Qui sème le vent...récolte la tempête !!!

nelson mederik

21209080_10154794048452031_804218197_n.jpg

Belles ordures

Pardon, où ça ?

Le Mile-End et le Plateau sont des arrondissements dont les réputations ne sont plus à faire. Nul besoin de chercher: l’art y est présent partout, tout le temps. Mais si je vous parle de VilleraySaint-Michel—Parc-Extension, c’est autre chose… Les exemples d’art qui se manifestent dans la communauté ou dans le quartier y sont rares.

Du moins, ceci était vrai jusqu’à l’an dernier, et s’avère encore moins vrai cette année. Les artistes et artisans récupérateurs Melsa Montagne et Nicolas des Ormeaux ont fait mentir toutes les probabilités et tous les préjugés possibles entourant leur nouveau quartier qu’ils aiment d’amour! 

Vous saurez tout sur cette nouvelle émission sur Historia... dont ils font évidemment partie! 

Pour lire l'article complet, c'est par ici! 

 

Les filles en série...lecture obligée !

nelson mederik

couverture filles serie.jpg

Enfin!

J’ai attendu, attendu cet essai de Martine Delvaux, heureuse de constater qu’il était en si grande demande à la Grande Bibliothèque. L’attente aura valu la peine… c’est percutant, intelligent, nécessaire et soulevant!

BeecroftPussy Riot ou Femen sont à ma mémoire celles qui refusent cette assimilation « en masse », ce polissement du nombre. Avec ces analyses et zoom in sur plusieurs faits et représentations que nous ne voyons plus tellement ils nous ont été surreprésentés, Delvaux remue notre laisser-faire, laisser-aller, notre acceptation comme évidence d’aplanissement du genre. Avec tout ce poids du nombre, ne pourrions-nous pas en faire quelque chose de grand et de puissant?

Pour lire l'article complet, c'est ici ! 

Quand lesfibres textiles racontent le devoir de mémoire

nelson mederik

Sagalane pochette.jpg

Armoire aux costumes, Charles Sagalane

Toute une bête qu’est cette publication d’à peine 177 pages. Je ne peux même pas catégoriser la chose! Présentée tel que faisant partie d’un projet qui s’insère dans un vaste édifice littéraire : le Musée Moi… par ses moyens indisciplinaires! Ça situe déjà l’aventure.

D’abord intéressée par la relation aux textiles sur le devoir de mémoire et comment ils peuvent altérer notre relation au monde, à soi, aux autres, j’abordais donc cette œuvre avec mes préalables… totalement à l’ouest!

Pour lire l'article complet, c'est par ici ! 

Grande nouvelle, un ajout...

nelson mederik

Vous trouverez ici en toute honnêteté et intériorité des billets d'artistes, de créatrices, de performeuses, de théoriciennes, des gens de grands talents et de sensibilité diverses sur des sujets/actes/moments porteurs pour elles. 

La suite est ici

La grande finale de No Hay Banda !!!

nelson mederik

No Hay what ? (allo mulholan drive)

No Hay Banda est un collectif créé par Daniel Áñez, Geneviève Liboiron et Noam Bierstone qui propose une scène actuelle musicale de musique contemporaine nouveau genre, aux esthétiques rares, style « noise », évoluant avec les nouvelles disciplines et musique d’avant-garde (oui oui ça se peut tellement, même en 2017 !).

Je mets l'article complet par ici !