Contactez-nous !

 

Vous avez une bonne plume ?

Vous êtes un artiste, une maison d'édition, un label, un centre d'arts ?

Nous sommes toute ouïe !

438-794-0117

Inside & Somewhere Else

Blog artistique

beaver-skull-macro.jpg

Actualités

Comment « Journal d’un morphinomane » a bien failli avoir raison de moi!

nelson mederik

Pourquoi ce journal d’un drogué mérita-t-il de paraître dans cette revue médicale? Parce qu’il fut écrit par un vrai médecin! OK… les romantiques dans la salle viennent illico de voir une splendide image de Clive Owen dans The Knick, non? OK pour les autres… C’est moi qui régale..

L'article complet est ici

Du soleil dans tes oreilles !!!

nelson mederik

Je trouve très difficile de garder en mémoire ces morceaux que j'ai rapido shazamé, ou gardé en favori sur ma playlist youtube pour "un moment donné" pis de me donner un coup de pied pour remettre ma playlist de cell (ou ipod ou votre liste d'achat de vinyles) à jour.

Pour recevoir tout ce beau là dans tes oreilles, c'est ici que ça se passe

Mais des crocos y’en a pas à Montréal, non ?

nelson mederik

J’ai eu la chance de mettre la main sur l’album bande-dessinée « Les crocodiles » qui aborde le large sujet qu’est le harcèlement de rue et le sexisme ordinaire. Plusieurs intervenants, associations et organismes ont mis la main à la tâche et le rendu est hyper complet. Les thématiques comme le bodyshaming, le harcèlement au travail, dans la rue, dans les bars, avec les ex, entre nous, dans les fêtes, entre chum et blonde sont abordés de façon sensible et complexe.

Pour lire l'article en entier, c'est par ici ! 

Découvrir ou redécouvrir Clara Furey

nelson mederik

                                                                    Photo Francis Ducharme, Source facebook de l'artiste

                                                                    Photo Francis Ducharme, Source facebook de l'artiste

2006, Place des Arts. J’allais vivre mon tout premier et ultime moment de catharsis.
« Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent » présentait leur toute première mouture de ce grand festin de mots, cette anarchie poétique où les artistes les plus téméraires nous offrait cette folle vision de Loui Mauffette, de ce que devrais être une parfaite communion d’âmes ! J’ai bel et bien vécu ce moment parfait et magique, en grande partie dû au fait que…Clara Furey m’a rentré dedans comme une tonne de briques...

Pour lire le dossier complet, c'est ici ! 

L'impossible "Je"

nelson mederik

Ceci est l'article que je n'écrirai pas. 

Parce que c'est plus grand que moi, parce que la réception que j'en ai eu est biaisée, parce que je suis moi, parce que ça m'a touché, m'a ému, m'a secoué...et que les mots nécessaires pour dresser un portrait exacte de cet état émotionnel dans lequel Silvia Calderoni m'a transporté...je ne les connais pas. 

Pour lire la suite c'est ici

Le kick dans la gorge de Mara Joly

nelson mederik

Non mais, ok...tu saisis pas ?

Ce film m'a remise dans des vibes que chanceusement pour moi, je n'ai plus été depuis les dernières années. Mais je les connais ces vibes la, pis quand tu les as connues, tu les sens venir d'un peu plus loin les fois suivantes...

Pour la suite c'est ici

J'ai vu "You will remember me" au théâtre Centaur !

nelson mederik

Quelle évidence que d'aborder la démence, en occurrence ici l'Alzheimer et tout ce qui ébranle le noyau familial. Le couple qui doit faire le deuil d'une vieillesse paisible, les enfants qui témoignent des pertes toujours plus grandes, les conjoints autour...Réalité que beaucoup vivent et vivront. Sujet large et multidimensionnel, par où tenter de l'aborder puisque beaucoup de choses se sont déjà dites et montrées sur le sujet, pourquoi en faire une pièce de théâtre ? 

Pour l'article complet c'est ici ! 

“La musique est comme un rêve que je ne peux plus entendre. ”L.V.B

nelson mederik

Hélène Blackburn a fait le pari de créer, en son l'épicentre : Cai Glover,  ce chef-d'oeuvre chorégraphique et théâtral. Note importante: il est malentendant. L'oeuvre s'appelle 9 (neuf) car il est question de la 9e symphonie de Beethoven. Juste pour l'histoire, c'est lors de cette prestation que Beethoven aurait définitivement perdu l'ouïe. À la toute fin, en se retournant vers la foule, il la vit debout l'acclamait mais n'y entendit rien. 

Pour lire l'article complet c'est ici ! 

 

Dans l'univers de Stéphanie E. Creaghan

nelson mederik

Par l'entremise d'un ami, j'ai eu l'immense chance de découvrir le travail de Stéphanie E. Creaghan. Artiste multidisciplinaire elle se penche sur la communication et ses complexités...déjà, ça m’interpelle. Elle propose des courts-métrages, vidéos d'art, performances et sculptures-installations qui confrontent de par leur traitement unique. Ses choix de traitement d.images-sujets sont réellement différents de ce que nous sommes habitués de voir/vire. 

Bonne découverte, article complet ici ! 

Clara Furey, United Tales

nelson mederik

J'ai été personnellement bouleversée par l'inversion des pouvoirs qu'ils donnent à voir, les limites personnelles qui deviennent essentielles à la survie, les limites territoriales questionnées et la non-nécessité de clarifier les liens qui les unissent...qui nous unissent...j'ai vraiment réellement été chavirée !

Pour lire l'article complet, c'est ici ! 

Phylactère, l'artiste groundée !

nelson mederik

C'est avec le trac au ventre, il y a deux ans, que je contacta Phylactère...en essayant de me faufiler dans un de ses cours pour photographes. Par chance, à l'époque, j'ignorais qu'elle possédait tant de facettes si riches et envoutantes. J'aurais jamais appelé !  

La vie est bonne, j'ai téléphoné. 

Pour lire l'article complet c'est ici ! 

 

Marc Séguin : complet, total, différent mais semblable

nelson mederik

Le 12 janvier 2017, avait lieu à L'Arsenal, le vernissage de Marc Séguin, Atemporalités. Au total 29 oeuvres de l'artiste, des extraits de ses livres. J'y ai retrouvé la "patte" Séguin qui m'a tant séduite il y a longtemps. J'ai beaucoup aimé le tout revisité avec l'ajout du 3D, ajout de textures, les thématiques toujours présentes et si grandiosement explorées. Comme si sa quête s'était plus vicéralement déposée en lui, qu'il avait sur celle-ci une meilleure poigne. 

Consulter l'article complet ici. 

Le mythe Eva-B

nelson mederik

S'y perdre pour y trouver...

Ouvert un jour (!!), Eva-B est le haut lieu de tendances, contre-culture, découvertes inusitées, le lieu où vous trouverez ce que vous ne cherchiez pas et plus encore.

"Eva-B se veut un endroit proprise à l'inspiration et générateur de vos propres tendances. Au coeur de la ville et vivant à son rythme Eva-B est un écosystème où se vivent, se portent, s'entendent, se fêtent et se déguisent la créativité, l'anticonfirmisme et l'éclectisme."

Pour lire l'article complet c'est ici

Mieux se comprendre la peau, du dehors par dedans

nelson mederik

La peau et la trace, David LeBreton.

Si vous avez un humain à découvrir cette semaine, c’est David LeBreton ! Coup de cœur assuré! Anthropologue et sociologue français, LeBreton analyse, dissèque, cherche, propose tout et plus encore autour de l’être humain, sa mécanique et ses composantes.

Dans « La peau et la trace, sur les blessures de Soi », il propose le corps comme une matière d’identité. Avec plus de quatre cent entretiens auprès de jeunes adultes, il nous propose diverses raisons de mise en jeu de notre peau et ce qu’on en fait. Ok, c’est flou pis un peu weirdo… j’arrive, j’arrive ! Pour lire l'article complet, c'est ici !