Contactez-nous !

 

Vous avez une bonne plume ?

Vous êtes un artiste, une maison d'édition, un label, un centre d'arts ?

Nous sommes toute ouïe !

438-794-0117

Inside & Somewhere Else

Blog artistique

Free Utérus

Actualités

Free Utérus

nelson mederik

 

Free Utérus ou la page où il fait bon être libre de ses choix !

J'aurai 34 ans, je n'ai pas encore d'enfants bien que j'en désir; quatre, ou pourquoi pas six ! Une mini équipe de soccer, du beau bordel à la maison, pleins d'amis qui s'agitent partout autour de la table, des jouets qui traînent partout....oui, vous l'aurez deviné, je suis enfant unique !
Vous devinez du même coup qu'après cette affirmation arrive rapidement les: "t'as quel âge encore ? ouh...ben tu devrais te dépêcher...ohhh mais tu vas manquer de temps ! ... mais tu commences tard...et t'en as pas encore ?  Quoi tu peux pas en avoir ?!! ..." .


Ou, peut-être n'avez-vous pas pensé que je juge qu'il n'est pas encore le temps ? Que peut-être je trouve ridicule ce concept que mi-trentaine, t'es ``passé date`` pour fonder une famille ? Que peut-être j'aurais lu certaines études qui déprouvent les dangers d'avoir des enfants plus tard et que j’eus envie de les croire ? La pression sociale des paires est pas mal intense (et ce depuis mes 27-28 ans) pour que je me décide à pondre! J'ose même pas imaginer ce que cela doit être si tu décides de ne pas avoir d'enfants. Ah oui et.. j'oubliais... je suis également coupable d'avortements. Alors c'est le bouquet !

 
 

Suite à ces réflexions, par un beau jour de printemps à Montréal, je suis tombée sur cette créatrice d'utérus tricotés. Ouais, elle aussi, bravant les interdits sociaux, au lieu de tricoter de petits chaussons pour son poupon, elle tricote des utérus pour les autres. J'ai donc décidé de créer Free Utérus . Puisque je ne me sers pas du mien comme je le devrais, allons lui faire faire autre chose ! Chaque fois que j'en parle, je reçois une tonne d'histoires reliées à ce sujet délicat et controversé. Toutes avaient quelque chose à dire, l'ayant vécu de près, de loin ou par personnes interposées. Opération, inquiétude, cancer, choix de vivre sans enfant, deuil d'un enfant rêvé jamais concrétisé et je pourrais continuer pendant longtemps.


Difficile de ne pas voir l'actualité, aux Polonaises dernièrement et au mouvement des cintres ou de ne pas voir les États-Unis tenter de nous faire revenir au début du siècle avec leurs lois qui nous retirent ce que l'ont a dûment gagné. Avec ou sans utérus, ça nous atteint toutes d'une façon ou une autre et c'est ce que j'ai envie de dire et de montrer sur cette page.


La vie, nos cœurs, nos corps et voir nous-même mettons déjà assez de pression...sans qu'on se laisse en ajouter par l'extérieur. De plus, j'ai découvert des tonnes d'artistes pour qui ce sujet permets la création d’œuvres intenses et bien senties.

     

 

 

 

Alors en attendant d'occuper mon utérus à préparer un autre humain, je l'occupe à voyager le monde, à créer, à aller à la rencontre de pleins d'autres, qui, comme moi, donne vie a ailleurs en attendant.

Audrey Desrosiers